Accueil » Blog » Svidler vs Annakov
 

Partie d'échecs entre Svidler et Annakov en 1999

ICC GM Fights 1 Internet, le 22 mai 1999

1.e4 c5 2.Nf3 Nc6 3.Bb5 Qb6

- Effectue une pression immédiate sur le fou

4.Nc3

Il est important pour les Blancs de continuer son développement

4...e6 5.0-0 a6 6.Bxc6 Qxc6

Annakov possède la paire de fous, sans avoir en apparence céder la moindre faiblesse.

En fait le problème des Noirs c'est leur manque de développement et les Blancs doivent immédiatement en profiter en cherchant l'ouverture des lignes.

7.d4 menace la poussée d5.

7...cxd4 8 .Qxd4 !

Ce coup est excellent car il centralise la dame . Svidler a immédiatement décelé une faiblesse chez l'adversaire : la colonne semi ouverte avec le pion cible d et notamment la case d6.

8...d6

Les Noirs veulent contrôler les cases noires mais ce faisant ils ne se développent toujours pas.

[ 8...Be7 9.Qxg7 Bf6 10.Qg4 Bxc3 11.bxc3 Qxc3 12.Bf4 h5 13.Qg3 +- Et les Blancs ont l'avantage grâce à leur avance de développement + la faiblesse de la diagonale a1 h8 ; 8...Nf6 9.e5 Bc5 10.Qh4 Nd5 11.Ne4 |^ Et les Blancs conservent l'initiative car le fou c8 n'a toujours pas trouver sa case dedévelopppement. ; 8...Qc5 9.Qd3 +/= Et les Noirs restent avec le problème de leur colonne semi ouverte d ]

9.Re1

Avec l'idée de jouer leur autre tour sur d1.

9...Bd7 10.Bg5

Accélérer leur développement. Avec ce coup ils veulent tout simplement gêner le développement normal des pièces adverses.

10...Rc8

[ 10...f6 Coup possible mais le Roi noir alors aura des problèmes important pour trouver un abri sûr ]

11.Rad1

Le développement Blanc est terminé, ils sont prêt maintenant pour l'ouverture des lignes. Les Noirs en effet ont un sacré retard de développpement . Il leur faut trois coups pour roquer.

11...Qc5

Annakov sent le danger et propose l'échange des dames qui allégerait le problème de leur Roi.

12.Qd2

Il n'est évidemment pas question d'échanger les dames.

Cela favoriserait le jeu noir , ils pourraient aussi à terme utiliser leur paire de fous.

12...Be7

[ 12...Nf6 ? 13.e5 ! dxe5 14.Bxf6 +- ]

13.Bxe7

Les Blancs en profitent pour affiablir les cases noires en échangeant le défenseur principal...

13...Kxe7 14.e5 !

Une fois le roi au centre il faut ouvrir les lignes.

Le cavalier noir n'a pas encore bougé alors que les pièces blanches sont elles toutes en place.

14...d5

Les Noirs tentent de fermer le centre.

Mais ce n'est pas du goût de Svidler qui veut maintenir son initiative sur le roi adverse collé au centre.

15.Ne4 ! Qb6

[ 15...Qxc2 16.Qb4+ Kd8 17.Qf8+ Kc7 18.Qxf7 Et la situation devient intenable pour les Noirs. ; 15...dxe4 16.Qxd7+ Kf8 17.Ng5 + - ]

16.Nd6

La case d6 est magnifique pour leur cavalier ce qui va permettre de conserver l'initiative durablement.

16...Rc6 17.c4 !

Il est important d'ouvrir les lignes.

17...dxc4 18.Nf5 + exf5 19.Qxd7+ Kf8 20.Ng5 Qc7 21.e6 ! fxe6 22.Nxe6+

Magnifique partie d'attaque de la part de Svidler.

Les thèmes attaque du roi au centre et ouvertures de lignes sont très explicites dans cette partie

1 - 0